Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
Les autres articles
. Conférences de prévention à Marseille et Nice
. Irips Info
. Bénéficiez d'un bilan de prévention à l'Irips
. Vaccinations, maladies infectieuses, voyages et santé
. Le dispositif Sortir plus : une action de votre caisse de retraite
. Bienvenue sur le site de l'Irips... Accès au plan du site
. L'association A3 soutient les aidants familiaux
fleche
pixel vide accueil >> Actualités
Actualités
Démographie, vieillissement et systèmes de retraite
Si les évolutions démographiques sont lourdes de conséquences pour les régimes de retraite, la question essentielle est bien celle de la croissance et de son partage. Explications de Jean-Charles Willard, directeur technique Agirc-Arrco.

Quels sont les liens entre démographie et retraites ?

Les données démographiques constituent le cadre incontournable de l’évolution des systèmes de retraite. Elles permettent de savoir combien de personnes seront en âge de travailler et combien de personnes seront en âge de percevoir une retraite et ainsi de connaître l’évolution du rapport entre ces deux grandeurs, que l’on appelle « ratio de dépendance démographique ». Quel que soit le mode de gestion du système (répartition ou capitalisation), il y aura toujours un transfert de richesses de ceux qui produisent (les actifs) vers ceux qui ne produisent pas (les retraités).

Tous les pays, qu’ils soient développés ou en voie de développement, ont la même interrogation face au vieillissement de leur population. Et à ce titre, les variables essentielles sont bien la natalité, la mortalité, avec un regard spécifique et particulièrement sensible pour les régimes de retraite sur l’espérance de vie, et les perspectives de flux migratoires.

Quelles sont les perspectives démographiques pour les régimes de retraite ?

À l’avenir, en France comme dans les pays européens, le nombre de personnes âgées va considérablement augmenter sous l’effet d’une part, de l’allongement de la vie et, d’autre part, des répercussions du baby-boom. Le rapport de dépendance démographique va nettement se dégrader. Aujourd’hui, nous comptons quatre retraités pour dix actifs, en 2040, ce serait aux alentours de sept retraités pour dix actifs.

Pour autant, des incertitudes demeurent. Les principales sont liées à l’évolution prévisible de la natalité, dont on sait qu’elle n’est pas insensible à la situation économique et aux politiques familiales. L’importance des flux migratoires, qu’ils soient spontanés ou organisés, constitue également une inconnue relative.

Quelles en seront les conséquences ?

Certes, l’équilibrage des régimes de retraite sera d’autant plus difficile que le nombre de retraités va augmenter, alors que dans le même temps la population active devrait cesser de le faire voire diminuer. Mais il n’en reste pas moins, quelle que soit l’ampleur de ces évolutions, qu’au-delà de la démographie, la question clé est celle du revenu national disponible pour assurer un revenu aux uns et aux autres. Il y a bien ici deux interrogations économiques essentielles : l’accroissement de la richesse sera-t-il suffisant ? Nos sociétés sauront-elles mettre en place des règles de partage assurant à la fois à ceux qui travaillent une évolution positive de leurs revenus et aux retraités des conditions de vie à la mesure de l’effort qu’eux-mêmes auront fourni vis-à-vis des générations précédentes ?

Le sentier de croissance future de nos économies via les capacités productives de nos entreprises, la répartition des fruits de la croissance entre les différents acteurs constituent bien des variables clés pour l’avenir de la protection sociale.
pixel vide

Du 5 avril au 6 novembre 2005, l’exposition « La population mondiale… et moi ? », organisée par la Cité des sciences et de l’industrie de La Villette en partenariat avec l’Agirc, l’Arrco et l’Institut national d’études démographiques (Ined), explique la démographie au grand public de manière pédagogique et attractive. Dès 2006, l’exposition devient itinérante et visitera les principales villes de France. Natalité, mortalité, vieillissement démographique et migrations internationales sont les thèmes conducteurs de l’exposition.