Navigation dans le siteLien vers les pages de liens utilesLien vers les pages pour comprendre le vieillissementLien vers les pages d'actualitéLien vers les pages pour bien vieillirLien vers les pages de l'aide sociale, juridique et financiereLien vers les pages de présentation de l'IRIPS
pixel vide
fleche
pixel vide accueil >> L'Irips >> Qui sommes-nous ? >> Nos missions
pixel vide
Nos missions

Notre action s'articule autour de quatre grandes missions : information, orientation, prévention, recherche.

L’Irips s’adresse à tous les pré-retraités, retraités et leurs conjoints ressortissant des caisses de retraite et de prévoyance qui financent le centre de prévention. Par une évaluation pluridisciplinaire systématique individuelle (médicale, psychosociale et mnésique), l’Irips travaille à la détection et à la prévention des facteurs de risques du mauvais vieillissement.

Sur le plan médico-psychologique, les bilans s’intéressent au suivi médical, à la gestion des maladies chroniques, à l’alimentation, à l'exercice physique, à la sexualité, au stress et au sommeil, à l'attention et à la mémoire, à l'équilibre et à la prévention des chutes, etc.

Les aspects sociaux concernent la vie familiale, associative, etc. ainsi que l’information sur les aides sociales collectives. L’Irips oriente les personnes en grande difficulté vers les services de droit commun et vers les services sociaux des caisses de retraite pour bénéficier d’une aide individuelle.

Des pathologies prépondérantes

Une analyse de ces bilans montre que la moyenne d’âge des personnes reçues en consultation est de 66,6 ans, avec une répartition sensiblement égale entre les sexes. Elles présentent des pathologies prépondérantes (lire ci-contre) et notamment des maladies cardiovasculaires, des troubles sensoriels et de l'équilibre, l'existence d'une forte anxiété, avec de nombreux éléments dépressifs dans ces tranches d’âge, une forte plainte mémoire et des troubles cognitifs fréquents. Leur suivi médical préventif est généralement insuffisant, et elles souffrent de difficultés sociales assorties d’une méconnaissance des filières d’aide sociale.

Si les bilans de prévention représentent son activité principale, l’Irips assure également le « suivi de prévention » (ateliers mémoire, diététique…) et participe à des études épidémiologiques… (voir la rubrique Nos autres activités). L’Irips intervient par des actions collectives auprès des retraités mais aussi des actifs, des entreprises, des associations, et propose des conférences, des stages de préparation à la retraite, des stages en entreprises, des groupes de paroles…

Enfin, l’Irips développe des activités de recherche, notamment sur la mémoire et la conduite automobile des personnes âgées.
pixel vide
pixel vide

Principaux troubles découverts ou insuffisamment pris en charge :
- troubles visuels (67,6 %) et auditifs (41 %) mal corrigés ;
- instabilité posturale (46,4 %) ;
- troubles ou facteurs de risque cardio-vasculaires (46,2 %) ;
- anomalies gynécologiques (37 %) ;
- anxiété, dépression (34,7 %) ;
- anomalies sur le plan de la mémoire, soit simples difficultés (25 % sur les 52 % de plaintes), soit pathologies avérées (4,5 % sur les 52 % de plaintes) ;
- anomalies rhumatologiques (27,4 %) ;
- diabète (5 %) et glycémies trop élevées (25 %) ;
- anomalies sur le plan prostatique (18 %).